German reggae

Si on vous dit de donner un synonyme de «reggae», vous ne direz jamais «Allemagne»?
Et pourtant, un artiste de grand talent sévit par là bas. C’est vrai, Patrice n’est pas un pur reggaeman, mais il a fait toutes «ses armes» dans ce genre musical. En effet Patrice est né à Hambourg mais a très tôt parlé un patois Jamaïcain. A l’âge de 12 ans, Patrice plaque ses premiers accords aussi bien sur du blues que du Bob Marley. Cette double culture se ressent encore très nettement dans la musique de Patrice. A 19 ans, il intervient au sein du Bantu Crew aux côtés du chanteur de reggae Don Abi, Ade et d’ Amaechina. Patrice fût ensuite remarqué par le producteur allemand Matthias Arfmann qui reçu une démo du titre «You always you». Impressionné par le talent du jeune homme, Arfmann décide de produire le maxi «Lions». Signé par le label allemand Yo Mama, le maxi «Lions» permit à Patrice de décrocher la première partie de la tournée européenne de Lauryn Hill (1999) et de participer au festival des Inrockuptibles en 2000. Une guitare acoustique, une basse, quelques percus, et son incroyable présence suffisent à captiver. Après plusieurs dizaines de concerts et de festivals, quelques participations avec des artistes hip-hop et reggae, Patrice sort son deuxième album intitulé «How do you call it ?». S’ il présente toujours une étonnante diversité musicale, on notera que le reggae se fait cette fois-ci plus discret, au profit de morceaux beaucoup plus soul soutenus par des rythmiques très efficaces empruntant, les voies du funk, du hip-hop ou du jazz. Aujourd’hui il nous revient avec son dernier album : «Nile».

» Lire la suite

French Fred

On serait tenté de ranger Fred Mortagne dans la case «petit frenchy qui a réussi aux States». Le problème c’est que cela est vraiment trop réducteur, voir faux. D’abord parce que Fred a réussi un peu partout dans le monde, surtout en Europe, et puis ce n’est pas parce que les grosses marques sont aux USA qu’il faut uniquement regarder là-bas. Faudrait pas oublier des marques comme Cliché non plus.
Fred Mortagne a donc su imposer sa griffe au point de devenir un des meilleurs réalisateurs de vidéos de skate, un genre certes particulier, mais très populaire outre-atlantique.
C’est d’ailleurs peut être pour ça qu’on a tendance à associer Fred aux States. Tout simplement parce que le skate est ultra porteur aux USA et très confidentiel en France.
Fred Mortagne a notamment réalisé certains monuments de la vidéo skate, tel que la «Flip sorry» et «MENIKMATI». Il a travaillé pour certaines grosses marques comme ES ou Vans. Mais Fred est aussi un photographe de talent et vous pourrez retrouver beaucoup de ces œuvres sur son site.
Donc profitez en bien ce n’est pas tous les jours que vous verrez de telle légende dans Swedge…

» Lire la suite

Eternal HXC

Séquoia, voila un nom qui doit raisonner doucement aux oreilles des fans de Hardcore. Ils se rappelleront certainement à l’évocation de ce nom du très bon «The forgotten link» qui marqua les débuts du groupe vite remarqué sur la scène emocore française. Aujourd’hui ils nous reviennent avec un second opus (comme on dit dans les chroniques de musique) qui n’est autre qu’un Split avec les non moins talentueux Liu Kang. Alors ne comptez pas sur nous pour vous décortiquer le cd en partant dans des : «les guitares sont tranchantes, portées par une voix à la limite de la rupture tant les chorus sont accompagnés par une batterie accrocheuse et une basse à certains moments proche du jazz». Nous ici on se concentre sur l’essentiel: le plaisir qu’apporte le cd à son écoute. Eh bien soyez servis mesdames, messieurs  le cd est carrément excellent notamment grâce à des guitares tranchantes, portées par une voix à la limite… Oh la je m’emporte. D’autre part le groupe part en tournée à partir de ce mois de juin dans une dizaine de pays Européens. Preuve (s’il en fallait une) du talent du groupe et de leur envie de partager leur musique avec le plus grand nombre. Donc ce mois ci vous l’aurez compris le cd à acheter de toute urgence c’est le dernier Séquoia.

» Lire la suite

Tout pour Yelle

On dit souvent que la rue regorge d’artistes qui mériteraient bien leur place à la TV le mercredi soir sur la six. Les nouvelles technologies étant passées par là, c’est maintenant sur Myspace que les artistes en herbe sévissent. Parmi eux on retrouve Yelle certainement une des plus talentueuses. Au départ, Yelle voulait répondre à certaines paroles de TTC, que nous qualifierons de «légérement sexistes», en mettant son titre sur Myspace. Grosse surprise, en 2 jours 2000 écoutes! A tel point qu’un label de chez EMI (source etc) l’a repéré et l’a faite signé pour un maxi.  Certains essayeront de  classer Yelle dans tel ou tel style mais nous, nous préférons dire que son style est vraiment rafraîchissant. Des paroles pleines d’humour (et de réalité) viennent appuyer une musique entre pop, électro, rap, rock, et même bossa nova ou salsa si vous voulez, car on se gardera bien de la classer tant son style parait tellement évolutif. Vous l’avez compris, nous à Swedge on est fan, et on prend le pari que dans quelque temps vous vous battrez pour avoir un billet pour son concert. Alors à ce moment là rappelez vous que les premiers à vous en avoir parlé c’était Swedge…

» Lire la suite

Positive attitude

The Audition connaîtraient ils notre Lorie nationale ? Car pour un groupe de Rock ils diffusent un message bien positif. En fait nous sommes tellement habitués à associer le Rock avec des paroles noires et assassines, dans la mouvance des Nirvana ou Noir Désir, qu’il nous ait presque impossible d’envisager un message positif dans le Rock. Notre culture tend de plus en plus à nous faire croire que les paroles positives sont réservées aux groupes de « variétoch ». Mais c’est oublier un peu facilement le but essentiel de la musique: donner du plaisir aux gens.
Alors voilà donc The Audition jeune groupe formé à Chicago, sur les bords du lac Michigan en 2003. Le groupe se fait rapidement remarquer et signe avec Victory Records (Chicago oblige).
Depuis novembre 2005 leur premier album « Controversy  loves company » est disponible, et devrait faire de The Audition un acteur majeur de la scène Emo pop Américaine. Swedge a donc rencontré Danny le chanteur du groupe pour en savoir plus.

» Lire la suite

12