Hip-hop revival

Le marché du Cognac connaît un spectaculaire redressement contrairement à d’autres spiritueux. Grâce à qui ? Eh bien croyez le ou non, grâce aux stars du rap US tel P-Diddy, Busta Rhymes ou Jay-Z.
En effet le rap US est truffé de symboles, et les stars américaines, maîtres de leur image, ont besoin de se créer un univers et donc des codes. Alors après le Tunning à base de diamants ils leur fallaient un alcool en signe de ralliement, histoire de contrer les Wasp et leur Whisky. Pour cela le rap US a porté son dévolu sur le Cognac, un alcool proche du Whisky dans sa conception et son raffinement. En plus le Cognac, symbole d’élégance, rentre parfaitement dans le registre  «Bling Bling» actuel. Mais si tous les Wasp peuvent boire du Whisky c’est parce qu’il existe une multitude de marques des plus somptueuses aux plus basiques. Problème, il n’existe que des marques exceptionnelles de Cognac aux USA tels Hennessy, Courvoisier ou Rémi Martin. Voyant P-Diddy et Busta Rhymes clamer : «Pass the Courvoisier» dans un de leur clip (dispo dans la partie media de Swedge), les classes les plus populaires des USA ne rêvent que de Cognac, histoire de copier leurs idoles. Il n’est donc pas rare de voir un père de famille dépenser son maigre revenu dans du Hennessy (50% de part de marché aux USA).
On l’a bien compris le Cognac est l’alcool à la mode aux Etats-Unis, tant de par son exposition médiatique dans les clips de rap que de par le symbole contestataire qu’il représente.

Le message c’est: «Vous avez le Whisky vous les Wasp ? Eh bien nous on met la barre encore plus haut avec le Cognac et des marques encore plus prestigieuses.» L’engouement est tel outre Atlantique que quelques rappeurs montent même leur propre marque comme «NYAK Cognac» par exemple. «NYAK Cognac» c’est une sorte de Cognac spécialement issu de la culture hip hop américaine, à base de buzz et de Street marketing. Mais ne vous y trompez pas une bouteille de NYAK est aussi chère que les autres. Les grandes marques françaises ont su saisir une telle opportunité et proposent désormais des boissons à base de Cognac les plus improbables tels «Cocognac» à base de noix de coco, ou du Cognac bleu sur le modèle des soft drinks. Courvoisier forte de sa notoriété inattendue a organisé un séminaire à destination de ses producteurs, afin de les former à une meilleure connaissance de leurs nouveaux consommateurs. Près de 900 producteurs se sont ainsi vus projeter le clip de Busta Rhymes, en forme d’hommage à la marque… A en croire un porte-parole de Courvoisier, l’expérience fut des plus désarçonnantes. C’est ce qu’on appelle un mélange des genres. Alors laissez tomber votre basique Vodka et passez au Cognac vous n’en serrez que plus hip hop.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire